G. la déco vous dit tout sur les dernières tendances déco !

Faire du neuf avec du vieux : une tendance décoration inscrite dans l'ère du temps

10/13/2020

Faire du neuf avec du vieux : une tendance décoration inscrite dans l'ère du temps

A l'ère écologique, on ne jette plus mais on récupère, on recycle et on détourne mobilier et objets du quotidien : la récup' est devenue une vraie alternative en déco !

G. la déco vous apporte des idées et des conseils pour créer une déco récup' originale, pour trois fois rien...

Pour avoir une déco sympa, il n'est pas forcément nécessaire d'avoir un gros budget ou de pénétrer dans un magasin de décoration, souvent cher... 

 

Fouillez !

 

Plus question d’acheter, il faut récupérer, quitte à bricoler soi-même ses anciens meubles ou objets. Rien ne se perd, tout se transforme : tel est le crédo de la tendance récup. Ainsi, les bricoleurs du dimanche sont de plus en plus nombreux à remettre à neuf une ancienne commode ou à réparer un fauteuil. 

La récupération et le détournement d'objets sont à la pointe de la tendance en matière de décoration, et l'art de chiner est une véritable chasse aux trésors pleine de surprises...

 

Les clés d'une déco récup' ne sont pas toujours loin : un petit tour à la cave ou dans le grenier pour retrouver de vieux souvenirs d'enfance ou de ses aïeux.

Les brocantes et les dépôts-ventes (Emmaüs, Le grenier d'envie, Entraid' 59...) sont aussi de bonnes adresses pour trouver quelques objets ou meubles dans le style récup'.

Lors des "encombrants", on peut y fouiller et ainsi décorer sa maison gratuitement.

Enfin, tout au long de l'année, hors COVID, les vide-greniers sont aussi une excellente façon de s'essayer à la récup' en transformant les objets pour une déco originale.

 

Chinez !

 

Justement : les brocantes et vide-greniers recèlent de trésors : miroirs en rotin, dames Jeanne en verre, enfilades scandinaves... 

Encore faut-il avoir le bon œil pour ne pas se faire avoir, faire de bonnes affaires et repérer l'objet rare, même sous une épaisse couche de poussière. 

L'heure du déjeuner est le bon horaire pour chiner : les brocanteurs remettent de la marchandise sur le stand, il n'y a pas trop de monde et l'on a, du coup, le temps de marchander les prix. 

Le plus important est de ne pas se précipiter sur l'objet souhaité car sinon vous pouvez être sûre que son prix va doubler. Il faut prendre du recul et ne pas se dire "je le veux absolument". Pensez aussi à regarder s'il y a une signature ou si l'objet n'est pas fêlé ou ébréché, s'il est bien complet... car sinon son prix peut baisser de moitié. Vous pouvez aussi faire semblant de vous éloigner en disant que ça reste un peu trop cher pour vous, avant de revenir.

L’ancien est le nouveau must have, la nouvelle pièce à posséder. Cette tendance impose un nouveau mode de consommation respectueux de l’environnement : plus question de jeter, il faut garder ou vendre ses meubles anciens ! Il n’y a qu’à constater la multiplication et le succès des « brocantes digitalisées » ces dernières années pour saisir l’ampleur du phénomène (Le bon coin, Selency, Désuet, La Rétro Fabrique…).

 

Transformez !

 

Avec la déco récup', on peut oser tous les styles et toutes les époques : une malle en bois peut accueillir des DVD ou des draps ; on met ses cotons à démaquiller ou ses cotons-tiges dans d'anciens pots à confiture ; on patine du mobilier rustique pour lui redonner ses lettres de noblesse et le rendre au goût du jour...

De vieilles fenêtres peuvent devenir des paravents ou des cadres pour un tableau ou un miroir.

Le Formica revient à la mode, c'est le moment d'équiper sa cuisine ou sa terrasse avec une table ou des chaises très années 1950. Et des palettes en bois peuvent faire un sommier très original ou une jolie tête de lit...

Recyclez !

 

Encore mieux que la récup', l'upcycling se démocratise : il s'agit une technique "améliorée" de la récup'. Contrairement au recyclage classique, ce phénomène en vogue ne modifie pas chimiquement les matériaux : il apporte plutôt une valeur nouvelle au produit modifié, le tout sans polluer et sans déchet. Grâce à cette technique, l’objet condamné à disparaitre s’offre un nouvel avenir. Par exemple, des tuyaux en cuivre qui deviennent des patères très tendance ou s'utilisent comme piétement pour créer une nouvelle table basse.

 

Bref, la récup' c'est écologique et économique, et c'est pour cela que G. la déco se veut éconologique*

 

 

* abordable et soucieuse de l'environnement.

 

 

L'a(rt)ccumulation, ou comment mettre les cadres en avant ! AUTOMNE 2020 : apportez l'extérieur dans votre intérieur