G. la déco vous dit tout sur les dernières tendances déco !

Noël rouge : une tradition alsacienne, ou pas ?

12/12/2020

Noël rouge : une tradition alsacienne, ou pas ?

Et si vous habilliez votre sapin de rouge ? En ce début décembre, les boules de Noël rangées au fond du placard vont être sorties pour décorer les branches du sapin qui trône désormais dans le salon. On n’y pense pas toujours, mais d’où vient cette tradition ? Pourquoi cette forme et cette couleur ? La tunique du père Noël aurait-elle déteint sur les boules qu’il transportait ? La couleur viendrait-elle du poinsettia ? Des boules du houx ? Ou de Rudolphe, le renne du père Noël, qui grâce à son nez rouge lumineux va le guider durant sa distribution de cadeaux, la nuit de Noël. ? Ont-elles rougi de timidité ? Surtout suivrez vous la "red attitude" pour vos décorations ?

Autrefois, en Alsace, le décor traditionnel du sapin de Noël était constitué des petites pommes rouges que l’on cueillait à l’automne. Il fallait bien les frotter pour qu'elles brillent afin que les habitants décorent les sapins de Noël avec, en plus, des hosties non consacrées, des roses en papier multicolores et des friandises. Ce sont les plus anciennes descriptions de décor du sapin de Noël fin XVIe, début XVIIe.

 

De la pomme à la boule en verre


Mais le choix des pommes rouges remonterait à bien plus longtemps : selon certains documents, l’accrochage des pommes remonterait au XIIe siècle. On dressait la veille de Noël, à l’intérieur des églises, l’arbre du paradis qui symbolise l’arbre de la connaissance du bien et du mal, du péché originel et il était décoré avec des pommes rouges en référence à Adam et Eve. 

Si au XIIe siècle il n’y a aucune trace de sapins dans les maisons, il faudra attendre la fin du XVe siècle, pour voir apparaître des arbustes décorés ou des branches vertes, pour décorer l’intérieur. Plus tard, les premiers sapins seront accrochés au plafond pour éviter que les souris ne mangent les friandises à base de pâtes, mais aussi les pommes…

Selon la tradition orale, on raconte que lors d’une année de grande sécheresse, en 1858, la récolte de pommes fut catastrophique. Des verriers de Moselle, toute proche de l’Alsace, qui avaient la maîtrise du verre soufflé, ont décidé de les remplacer par des boules en verre. Ainsi naissaient les boules en verre rouge.

Voici donc comment le rouge est devenu LA couleur traditionnelle de Noël.

 

Le houx : Protection et bienveillance

 

Chez les romains, au mois de Décembre, au moment de la célébration du Solstice d’Hiver, il était de bon ton d’envoyer des présents garnis de houx à ses proches en signe de bienveillance. Pour les Grecs et les Romains, le houx était signe de prévoyance.

Dans la tradition celtique cette plante, qui symbolise la persistance de la nature durant le froid glacial, était un signe de bienvenue pour les bons esprits de la forêt ou les voyageurs perdus dans le froid. Le houx protégeait également des mauvais esprits, des sorcières, et des foudres divines. Il ornait souvent les bâtons des druides, et était offert aux hommes et aux femmes des villages afin de leur porter bonheur.

De l’autre côté de l’Atlantique, les amérindiens eux aussi le voyaient comme un symbole de bonne chance et le brodaient sur leurs vêtements, mais l’utilisaient aussi comme monnaie d’échange avec les peuplades qui n’avaient pas cette plante. D’ailleurs, en anglais, le houx se dit holly, qui sonne comme holy, qui signifie sacré.

Pour beaucoup, les feuilles du houx rappellent la couronne d’épine du Christ, et ses baies représenteraient son sang. Cependant, il y a un hic dans cette symbolique, puisque c’est la naissance et non la résurrection que nous fêtons le 25 Décembre.

L’anecdote biblique qui donne sa signification à cette plante si singulière est tout autre : peu après la naissance de l’enfant destiné à être le roi des roi, Hérode, craignant pour son règne, fit tuer tous les nouveaux nés de la région de Bethlehem. Pourchassés par les soldats du roi, c’est dans un buisson de houx que Marie et Joseph décidèrent de se cacher. L’arbre aurait ouvert son feuillage pour les accueillir, avant de se refermer en guise de protection face aux soldats. Une fois sortis de ce refuge, Marie décida de bénir le houx afin que son feuillage reste toujours vert, en faisant un symbole d’immortalité.

 

Rouge comme le Poinsettia ?

 

C’est l’histoire d’une formidable opération de marketing que n’imaginait sans doute pas Joël Poinsett lorsqu’il tomba sous le charme des belles bractées rouge de cette plante qui s’épanouissent en plein mois de décembre. Cette spécificité avait déjà valu au Poinsettia d’être associé aux fêtes de Noël dès le 16è siècle en Amérique centrale où elle est surnommé « fleur de la nuit sainte ».

C’est au début du 19è siècle que le Poinsettia est parti à la conquête du monde, lorsque Joël Poinsett, alors ambassadeur des Etats-Unis au Mexique rapporte l’Etoile de Noël aux USA. Une plante fleurie en pleine période creuse… Les producteurs eurent tôt fait de flairer la bonne affaire. Elle fut baptisée Poinsettia en hommage à son découvreur dont la date du décès, le 12 décembre 1851, est sacrée « journée nationale du Poinsettia » aux Etats-Unis.
Sous l’impulsion des réseaux de promotion et grâce au travail des spécialistes en horticulture, le Poinsettia s’est ensuite imposé comme la fleur incontournable des fêtes de fin d’année en Europe. 

 

Le père Noël rouge, à cause de Coca-Cola

 

Une rumeur attribue à Coca-Cola la paternité du Père Noël rouge. Nous sommes tous d’accord sur la représentation de ce personnage : il est chaleureux et généreux, avec une longue barbe blanche et son costume rouge ...

En 1860, un illustrateur new-yorkais invente un personnage qui viendrait distribuer des cadeaux aux enfants, en se basant sur la légende de Saint Nicolas. Ce personnage est alors bedonnant, il fume, et il porte une grande barbe blanche avec un costume. Mais dès les premières illustrations colorées qui suivirent les années suivantes, le Père Noël arborait déjà un costume rouge !

Cependant, l’histoire du soda est quand même étroitement liée à la popularisation du Père Noël, dans le portrait actuel que nous connaissons de lui.

L’histoire est alors beaucoup plus simple : durant les années 30, les boissons gazeuses étaient très saisonnières, l’hiver étant la saison la moins propice à la consommation de Coca-Cola.

En 1931, la firme s’apporte le soutien du personnage mondialement connu. Durant sa longue nuit de livraison de jouets, le Père Noël, il doit avoir soif ? Quoi de mieux qu’un Coca-Cola pour se donner des forces ? Et en plus, il porte déjà la couleur de la marque, idéal pour associer facilement deux icônes mondialement connues... !

Jusqu’en 1964, c’est l’illustrateur Haddon Sundblom qui va créer les publicités de Noël pour Coca-Cola, mettant en scène le Père Noël en train de distribuer ses cadeaux, de se détendre avec les enfants ou encore de faire une pause Coca-Cola.

Désormais, chaque hiver, le Père Noël devient l’ambassadeur de la boisson, et ce depuis plus de 70 ans maintenant.

 

Rudolph et son nez rouge

 

La légende du père Noël perdure grâce à l'Histoire, qui fait ses histoires. Avant 1939, le traineau du Père Noël était tiré par huit rennes : il y a quatre mâles et quatre femelles. Peu connu en France, Rudolph apparait pour la première fois dans une histoire américaine écrite par Robert L. May en 1939, puis par une chanson de Johnny Marks, le beau-frère de May, en 1949. Rudolph est un jeune renne mâle qui est rejeté par les autres rennes à cause de son nez rouge. Il est trouvé par le Père Noël qui lui demande d’être le renne de tête pour guider de son traineau grâce à son nez. Cette nouvelle position permet à Rudolph de mieux s’intégrer avec les autres rennes. 

 

Choisir le rouge pour votre décoration de Noël parait donc être une bonne idée, surtout si vous souhaitez apporter une touche traditionnelle à votre décoration.

Mais pourquoi le rouge est LA couleur par excellence de cette période de fin d'année ? Nous ne le saurons jamais réellement, mais la couleur symbolise la chaleur et la convivialité. Rien que pour cela, il faut l'adopter ! 

Et si vous ne savez pas quel rouge choisir, ou comment l'insérer à votre intérieur, G. la déco

 

 

 

Noël en rouge et vert Tutos de Noël by Claudia & Gaëtan