G. la déco vous dit tout sur les dernières tendances déco !

RETRO : le retour des seventies dans la déco

18/09/2021

RETRO : le retour des seventies dans la déco

La mode est un éternel recommencement, et à chaque crise on a envie (et besoin) de se réfugier dans les souvenirs d'antan. Les seventies sont plus que jamais à la mode. On ne parle pas ici de peluches, de kitsch ou d'ABBA (qui revient en ce mois de septembre), mais plutôt du chic intemporel caractéristique de cette époque qui s’invite dans nos intérieurs. Grâce à de superbes couleurs et un charme rétro, le style des années 70 est une des nouvelles tendances en matière d'ameublement et de décoration d'intérieur. Meubles, lampes, éléments décoratifs et  textiles : tous sont avivés de couleurs exubérantes et de motifs sauvages qui font souffler un vent de fraîcheur dans vos pièces. Nous sommes tous d'accord : le style rétro est plus branché que jamais ! Retour sur une époque où le rotin, le vinyle, le jaune moutarde et les motifs psychédéliques étaient les stars de nos intérieurs...

 

Les tendances fonctionnent par cycle : après les années 20, 30, les 50's et 60's, c'est au tour des années 70 de s'inviter dans notre décoration. À travers des réinterprétations des codes de cette époque ou des meubles vintage, on voit fleurir sur les réseaux sociaux des inspirations flower power, psychédéliques et "groovy". Côté couleurs, les teintes orangées et le marron font leur grand retour. Ces nuances enveloppent nos intérieurs dans une ambiance digne du film "La fièvre du Samedi Soir", au point qu'on s'attend presque à voir surgir un John Travolta virevoltant au son des musiques des Bee Gees. Mais les années 70, c'est également la culture hippie, héritage du Summer of Love de 1969. Elle se réinterprète en version bohème chic en cette rentrée 2021-2022. Son côté proche de la nature et les matières douces qu'elle apporte s'accommodent de tous les intérieurs. Une déco parfaite pour danser sur un vinyle de Janis Joplin ! Du mobilier aux couleurs, en passant par les arts de la table, faites entrer la tendance seventies chez vous.

 

Une époque, des couleurs

Lorsque l’on songe aux intérieurs des seventies, on pense aux couleurs. Alors que les appartements contemporains privilégient les teintes claires et la trilogie blanc/beige/crème, les habitations d’antan n’avaient pas peur d’accumuler les coloris criards. Les années 70, c’est l’âge d’or du psychédélisme. Les couleurs s’enchevêtrent, sans qu’il y ait vraiment une réelle cohérence d’ensemble. La fameuse lampe  orange va être disposée à proximité d’un canapé jaune moutarde qui sera lui-même situé à quelques encablures d’une chaise vert olive, le tout sur un tapis à poils longs violet. Vous avez peur de frôler la cacophonie de couleurs ? Dites-vous simplement que vous êtes vintage.

À ce mix de couleurs, il faut ajouter le mélange des matières. Il y a près de cinquante ans, le rotin était incontournable dans nos intérieurs. Une célébrité due évidemment à la scandaleuse Emmanuelle du film du même nom et son indissociable fauteuil. Un matériau que l’on trouvait également sur des tables, chaises et autres suspensions. Ceux qui regrettent son heure de gloire peuvent se réjouir car il tente actuellement un come-back inattendu dans nos intérieurs, s’agissant de l’une des tendances déco de cette rentrée. Autre matériau roi de cette époque, le plastique. Dans les 70's, son utilisation n’était pas aussi décriée qu’aujourd’hui et on ne s’émouvait donc pas de le voir décliner à toutes les sauces. Ici sur une lampe, là sur un plateau, là encore sur des chaises… Le plastique, c’est fantastique (mais à consommer néanmoins avec modération).

 

Les matériaux emblématiques des années 70
Outre le plastique, le textile figurait également en bonne place sur la liste des incontournables d’un véritable style seventies. Après tout, aucuns colocataires ne sauraient se passer du tapis en laine à poils longs reconnaissable entre mille. Sans oublier les fauteuils pivotants et canapés. Bien sûr, une magnifique lampe à lave est susceptible de réchauffer l’atmosphère !

 

Les souvenirs d'une époque par des objets
Impossible d’évoquer la décoration des années 70 sans parler du fameux tabouret Tam Tam. Avec son design rappelant un sablier : il a été l’une des pièces incontournables de cette époque. Un produit que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. À moins qu’ils aient accompagné leurs parents lors de sessions shopping chez Habitat qui, depuis plusieurs années maintenant, réédite ce tabouret iconique.

Autre assise emblématique des années 70, le fameux fauteuil œuf. S’y installer, c’est comme pénétrer dans un cocon. Imposant, il est une pièce forte pour les intérieurs. Un élément qui ne manquera pas de raviver des souvenirs à certains de vos convives. 

 

Des formes arrondies et des lignes organiques
La spécificité des années 70, c'est ce côté chaleureux digne d'un cocon que l'on retrouve dans toutes les pièces : entre les fauteuils enveloppants, les tables basses aux coins arrondis et les chaises aux lignes organiques, votre intérieur ne va être que douceur. On remplace le fauteuil en forme d'oeuf de l'époque par un fauteuil suspendu en rotin un peu plus chic, on opte pour un joli fauteuil en velours orange aux lignes arrondies, la table basse ronde se pare de verre fumé et de laiton doré et le fauteuil et la tête de lit en rotin deviennent de véritables accessoires.

Evidemment, on ne mise pas que sur des lignes arrondies : optez aussi pour des buffets vintage ou des tables rectangulaires aux angles plus droits, histoire de varier les plaisirs. Côté accessoires par contre, optez pour du rond : des suspensions boules aux miroirs soleils en passant par les vases arrondis... Vous avez l'embarras du choix.

 

Déco rétro ? Mélange de motifs sauvages !
Ce ne sont pas uniquement les couleurs qui font sensation dans l’ameublement style années 70. Les tons colorés se combinent les uns avec les autres pour créer des motifs sauvages devenant de véritables points de mire dans chaque pièce. Particulièrement populaires dans les années 70, les papiers peints éclatants aux motifs et formes psychédéliques attirent l’attention. Même dans la salle de bains, le mouvement Flower Power était célébré à travers des décorations florales et autres autocollants. Pour cette rentrée, on oublie les papiers peints aux mille couleurs et les fleurs XXL sous acide dans toute la chambre : pour faire un rappel subtil à la décennie d'ABBA, misez plutôt sur un joli papier peint chargé MAIS moderne avec des motifs graphiques, des jolies fleurs ou encore des feuilles tropicales : la seule règle, c'est de ne pas l'appliquer dans toute la pièce ! Sur un mur seulement, c'est déjà suffisant.

Là où vous pouvez vous faire plaisir avec les motifs... C'est sur votre housse de couette et vos taies oreillers ! Des petites fleurs aux motifs graphiques en passant par des végétaux légèrement psyché, vous avez le droit d'avoir la main un peu plus lourde sur les prints.

 

De la vaisselle graphique

Mélange de provocation, de modernisme et de liberté culturelle, les années 70 ont révolutionné les codes ultra classiques qui régissaient jusqu'alors le monde du design et de la mode. Côté formes, influencés par les pays scandinaves, la vaisselle commence à délaisser les lignes alambiquées pour adopter un design plus sobre, arrondi et épuré. Les couleurs ont elles aussi la part belle et font désormais partie du quotidien. La vaisselle, comme la maison, se pare de orange, de marron, mais aussi de jaune, de rouge ou de vert bouteille, couleurs phares des seventies. Les fabricants suivent la tendance en proposant des modèles d'assiettes, de verres et de plats au design simplifié et très coloré : la table devient alors un élément ludique autour duquel la famille se réunit au moment des repas, joyeux et décontractés. Côté matières, la vaisselle délaisse peu à peu la porcelaine au profit du plastique et de la mélamine qui font leur apparition dans la plupart des foyers. Moins fragiles et plus accessibles en termes de prix, ce sont véritablement les matériaux vedette de l'après-guerre, particulièrement appréciés pour leur robustesse. Mais la céramique reste très présente et se retrouve dans les assiettes et les plats utilisés pour les repas de tous les jours. C'est également à cette époque qu'apparaît la vaisselle en opale, résistante et facile d'entretien : la marque Arcopal en fera d'ailleurs son fond de commerce en lançant plusieurs collections d'assiettes et de verres qui rencontreront un succès historique. De nouveau réédités depuis 2016, ils affichent un succès et une identité toujours aussi forts, encore plus pour cette rentrée. C'est également l'époque des récipients en forme de fruits comme les bacs à glaçon en forme de pomme ou les saladiers en feuilles de choux. 

 

Alors, prêt(e(s)) pour un come back dans les seventies ? Envie de orange, de marron, de fleurs et d'Arcopal ?

Vous vous dites OUI, mais comment ?

G. la déco !

 

Un intérieur tendance grâce aux luminaires